OpenSUSE

De Libre choix
(Redirigé depuis SUSE Linux)
Aller à : navigation, rechercher
OpenSUSE
Distribution Linux Convivial, robuste et riche
Rich.: 3, Exploit.: 3, Tend.: Yellow Arrow Right.png
Environnement Linux
Licence GPL


Résumé

(jdd 20060416) Ses éditeurs et contributeurs souhaitent en faire la meilleure distribution grand public et détrôner Windows.

Depuis août 2005 elle est publiée sous licence open source par Novell.

Elle évolue vite et présente trois caractéristiques originales :

  • une version strictement Open Source ne comportant aucun élément propriétaire ou soumis à licence contraignante (pas de MP3...)
  • des compléments disponibles en téléchargement comportant tous ces éléments, par ailleurs livrés intégrés dans une version commerciale "en boîte" complète
  • plusieurs versions commerciales offrant en particulier un service d'assistance technique durant jusqu'à 7 ans:
    • SUSE Linux Enterprise Server, dite SLES, destinée aux serveur
    • SUSE Linux Enterprise Desktop, dite SLED, destinée aux postes de travail

Avis anciens

(vdefert 199906) Distribution de choix pour qui souhaite installer et utiliser rapidement Linux mais ne veut pas s'intéresser de trop près aux détails de son fonctionnement.

(stef) Distribution de grande qualité, incluant de nombreuses applications pré-configurées. L'installation et l'administration sont grandement facilitées par les outils fournis. Convient à la fois aux novices, qui auront peu de mal à l'installer, et aux expérimentés qui n'ont pas envie de perdre du temps à bitouiller l'installation pour qu'elle fonctionne bien.

Avantages

(jdd 20060416) Versions du site web http://opensuse.org en anglais, tchèque, allemand, espagnol, français, italien, suédois, turc (et bien d'autres).

Le site web se complète de nombreuses listes de discussion, y compris en français, de canaux IRC et d'un système de suivi des bogues (Bugzilla). La réactivité de la communauté est très bonne.

Servant de fondation à un ensemble de systèmes professionnels (non libres) édités par Novell, elle pourrait s'imposer autant dans le domaine du serveur que dans celui de la station.

Ses outils graphiques sont conviviaux, en particulier l'outil d'administration système nommé Yast. Notons qu'ils fonctionnent également en mode semi-graphique (ncurses) donc sont utilisables hors de X Window, par exemple à travers ssh.

Toutes les modifications d'éléments de configuration effectuées par Yast peuvent être désactivées et la configuration "manuelle" traditionnelle peut être utilisée.

Les paquetages (et sources) de la version la plus complète occupent 9 Go.

Les nouvelles versions permettent d'utiliser quasi tous les systèmes de gestion de paquetages (Yast, Yum, apt, Smart...), le but étant de prendre le meilleur de chacun.

Plus de mille développeurs salariés par Novell, plus de trente mille contributeurs de tous les pays.

Avis anciens

(vdefert 199906) Excellente finition

(vdefert 199906) Excellent outil de configuration (YaST) - fonctionnant de plus en mode texte, ce qui s'avère précieux dans le cas d'un serveur ou lorsqu'on débute et qu'on ne parvient pas à configurer X Window. ebar (199910) précise: ce qui fait la différence en faveur de la SuSE c'est la possibilité de tout régler en mode console depuis un seul outil de configuration, que ce soit le noyau, les groupes, la config PPP, mais aussi la bureautique impression et scanner

(vdefert 199906) Documentation agréable et bien conçue.

(vdefert 199906) Bonne qualité des paquetages proposés, qui sont de plus documentés en ligne.

(vdefert 199906) À voir les évolutions successives survenues entre la version 5.1 et la version 6.1, il est évident que la qualité (sur le fond comme sur la forme) est une obsession chez SuSE.

(stef) Très nombreux paquetages préconfigurés disponibles.

(Crocell 199908, version 6.1 officielle) Beaucoup de paquetages sont maintenant décrits en français.

(olive 199804) Très bonne aide en ligne durant l'installation qui révèle beaucoup de choses sur le fonctionnement ultérieur du système (mieux que Debian ou Red Hat) ; d'ailleurs, les paquetages d'aide et de documentations sont plus étoffés et plus nombreux. (ed 199810, version 5.3) cette aide n'est cependant pas exhaustive.

(ed 199810, version 5.3) L'installation se fait sans problème, le bouquin fourni (en français) donne en plus la marche à suivre pas à pas, donc c'est idéal pour un débutant. Plus généralement, le bouquin est vraiment excellent, avec plusieurs niveaux d'explication (survol pour les utilisateurs aguerris, dans les moindres détails pour les débutants). Très didactique, avec une mise en page agréable, des saisies d'écran, un glossaire, une bibliographie, ...

(stef) Lors de l'installation : visualisation à l'avance de la place occupée par les paquetages sélectionnés dans les différentes partitions et possibilité de modifier la taille des partitions en conséquence.

(pev 199811) On peut installer n'importe quel RPM avec Yast

(BLD 199902 version 5.3) YaST est un excellent outil tant pour l'installation que pour l'administration du système. Il permet de faire des tas de choses qui ne sont possibles autrement qu'avec des lignes de commande gigantesques, pleines de paramètres. Pour un débutant total, l'installation se passe sans problème, YaST s'occupe de tout, les menus défilent dans un ordre qui me semble judicieux (partitionnement du disque, montage, installation des packages..). Pour le reste, il est bien utile concernant les commandes qu'on utilise très peu souvent (comment on crée un compte utilisateur déjà? ;-) et l'administration en général. Concernant la version complète, les paquetages sont nombreux, il y en a pour tous les goûts. SaX est vraiment bien foutu, intuitif, on sent que cet outil a été programmé par des gens consciencieux. Le bouquin, ou plutôt les bouquins (car il y en a un en français et un en anglais) sont très bien faits, utiles tant pour les débutants que pour les moins débutants.

(stef) La distribution est cohérente, les configurations par défaut fonctionnent sans gros pépins, bref, agréable.

(olive 199804) Aperçu de la configuration matérielle avec YaST

(olive 199804) La sauvegarde de la configuration et des paquetages installés sur disquette pour récupération éventuelle ultérieurement et/ou reprise de l'installation

(stef) Le bouquin livré avec la version 5.3 officielle permet au débutant de faire ses premiers pas sous Emacs et LaTeX, mais n'a pas été adapté en français.

(olive 199804) Une fonction « autoprobe » (examen automatique) pour détecter le matériel et charger automatiquement les modules (logiciels « pilotes »)

(stef) L'équipe de développement collabore activement avec les membres du projet XFree86 et propose ainsi des serveurs X en avant-première dans ses distributions.

(stef) Pré-configuration des gestionnaires de fenêtres en anglais, allemand ou espagnol.

(ed 19981028, version 5.3 fr) L'installation de paquets tgz ne pose aucun problème.

(olive 199804) Démarrage à partir du CD pour les BIOS récents (El Torito), évite les disquettes de boot

(olive 199804) Affichage des messages du noyau à chaque chargement de module, pour les connaisseurs

(olive 199804) Le lancement à partir du CD permet d'avoir accès à beaucoup de commandes (environ 150) sur la deuxième console virtuelle durant l'installation ; par exemple, le shell est bash, la panoplie d'outils utilisables à ce stade n'est pas limitée par l'espace disponible sur les disquettes de boot.

(Crocell 199908, version 6.1 officielle) Les paquetages sont maintenant décrits en français.

(stef 199812) Repartitionnement possible, lors de l'installation, après sélection des paquetages

Inconvénients

(jdd 20060416) SUSE Linux n'est pas destinée aux appareils bas de gamme. Même s'il est possible d'installer uniquement la console ou le bureau Xfce, l'installation "normale" doit comprendre KDE ou Gnome. Une SUSE 9.1 s'installait avec au minimum 48 Mo de RAM, la 10.0 demande au moins 80 Mo et la 10.1 128 Mo. Une installation un peu ambitieuse occupera vite 6 ou 7 Go d'espace disque (/home non compris).

(jdd 20060416) Les nouvelles versions SUSE Linux étant très ambitieuses, il reste des bogues parfois gênants (c'était le cas de la version 10.1...). Les plus graves sont corrigés rapidement, mais les autres ne le seront sans doute pas avant la version suivante (tous les 8 mois environ).

Avis anciens

(bebs 20020613) L'ajout de matériel (donc, plus généralement, le changement de configuration après installation) ne sont pas à la portée du débutant que je suis avec la seule documentation de SuSE. J'hésite à réinstaller complètement le système.

(vdefert 199906) Plutôt gourmande en espace disque, comme beaucoup d'autres.

(stef 199812) Organisation de la hiérarchie des fichiers un peu exotique

(BLD 199902 version 5.3) Certains exécutables et certaines bibliothèques sont installés n'importe où (par exemple Qt dans /usr/X11R6/lib/qt, au lieu de /usr/local/qt) ce qui n'est pas commode pour les upgrader ensuite (on se retrouve avec deux versions différentes à deux endroits différents, bonjour les symlinks... ;-). KDE prend beaucoup trop de place, mais est utile au débutant. SuSEConfig ajoute des trucs dans le /etc/profile comme /opt/kde/bin et /opt/gnome/bin dans le PATH, et ce, même si on n'a pas installé KDE ni Gnome... Ca ne gêne pas trop mais bon, ce n'est pas propre. Note de Crocell (199908, version 6.1 officielle) les fichiers modifiés par YaST sont signalés (en commentaire dans leur en-tête)

(ed 199810, version 5.3) Je n'aime pas YaST. L'administration, en-dehors de la première installation, n'est pas du tout évidente. Par exemple, je n'ai toujours pas compris comment installer un .rpm avec YaST. Globalement, le fonctionnement est assez obscur. Tant que cela fonctionne (c'est le cas dans 90% des cas), c'est très bien, mais sinon, c'est un peu difficile de comprendre ce qui ne va pas et d'effectuer « à la main » les modifications nécessaires.

(ed 199810, version 5.3) S.u.S.E dispose de certains outils spécifiques à la distribution qui font doublon avec les outils standards. Exemple : on peut installer suse-ppp ou ppp, sans que la différence soit expliquée.

(flav 199807) L'ordre des menus pendant l'installation n'est pas séquentiel

Détails

Anciens noms : « S.u.S.E » et « Novell Linux ».

Voir aussi

http://fr.opensuse.org   Site officiel