Mandriva

De Libre choix
Aller à : navigation, rechercher
Mandriva
Distribution Linux
Rich.: 3, Exploit.: 3, Tend.: Yellow Arrow Right.png
Environnement Linux
Licence GPL


Résumé

(PJ 199907, màj 2006 par Nat) Distribution française très bien finie et bien francisée. Tout est fait pour le confort de l'utilisateur. Ses versions commerciales sont plus riches. Elle est à recommander à tous ceux qui veulent utiliser leur machine rapidement sans passer trop de temps à jouer à l'ingénieur système. C'est une grande distribution que j'utilise, apprécie et recommande à tous.

Avantages

(PJ 199907, version 6.0) Évolue vite et bien car elle est maintenue par une équipe de passionnés.

(PJ 199907, version 6.0) Au départ, ce n'était qu'une Red Hat améliorée. Maintenant, avec la 6.0, elle est une distribution à part entière.

(PJ 199907, version 6.0) Les icones qui permettent de faire des mount et des umount du CDROM ou de la disquette sont vraiment très pratiques.

(PJ 199907, version 6.0) Le CD GPL est le CD "installation" de la version commerciale.

(PJ 199907, version 6.0) Les logiciels sont optimisés pour le Pentium et les disques UDMA.

(PJ 199907, version 6.0) Le programme d'installation reconnaît vraiment beaucoup de matériels.

(PJ 199907, version 6.0) Le choix du bureau (KDE, Gnome, ...) par KDM lors du login est très commode. L'utilisateur n'a plus à choisir lors de l'installation, mais seulement à l'utilisation.

(PJ 199907, version 6.0) La version commerciale en 5 CD est vraiment très complète. Elle offre une assistance de 100 jours par fax et e-mail.

(PJ 199907, version 6.0) À mettre entre toutes les mains, surtout une fois installée.

(olive 200005, version 7) Installation en mode graphique très jolie pour les débutants ; dépasse carrément la Red Hat !

(olive 200005, version 7) Les développeurs de Mandrake ont créé des outils pour faciliter l'installation et l'utilisation. Ils en font profiter le logiciel libre (versions en GPL), un point supplémentaire.

(pjt 20001118, version 7.2 GPL) Je pense qu'il faut saluer la prise en compte par Mandrake des demandes formulées lors de la consultation des utilisateurs à Paris en août 2000. Reconnaissance des cartes ISDN - RNIS (Asus, Teles). Pour la carte Asus, il est amusant de constater qu'elle est reconnue et fonctionne parfaitement avec Mandrake 7.2 et qu'elle n'est pas détectée sous Windows 98 et 2000. Accélération du serveur Apache et des liaisons Internet en Numéris (entre 10 et 20 %). Reconnaissance de la plupart des imprimantes. Partage de connexion internet automatique (DrakConf) proxy et masquerading. installation et lancement de WebMin au démarrage (service au démarrage). Installation et fonctionnement de samba et du swat à localhost:901 (services au démarrage). Bonne intégration de GNOME (reconnaissance des partitions Windows). Trois heures pour installer un serveur fonctionnel à partir d'un CD-ROM.

Inconvénients

(PJ 199907) Optimisé Pentium (c'est aussi une qualité), ne fonctionne plus sur les 386.

Conseils

(PJ 199907, version 6.0) Sur une machine de production, éviter d'installer du logiciel non rpm.

Historique

Ancien nom : « Mandrake ».

Voir aussi

http://www.mandriva.com/fr   Site web officiel